Parlons courge

Parlons courge

dans Mieux comprendre


Octobre, c’est le mois de l’année où les courges font leur apparition. Potimarron, butternut, citrouille ou encore potiron, elles ont toutes l’air appétissantes mais on ne sait jamais laquelle choisir.

Plus besoin de passer des heures derrière votre écran pour comprendre pourquoi la mini courge verte n’est pas comestible alors que la blanche se prépare en velouté. Chez Potimarron, on se devait de rendre hommage à nos cousines coloquinte, citrouille, butternut et compagnie. Et de vous faire un petit récap' de saison, sur leurs différentes saveurs et aspects.

Le Potimarron

On commence par le plus beau, le plus doux, le plus tendre et le meilleur (rien que ça). Le potimarron est une courge lisse très orangée qui peut tirer un peu sur le vert avec le pédoncule qui ressort.
Très peu calorique avec un poids moyen de 2 kg, son goût similaire à la châtaigne fait de lui une courge très facile à préparer autant dans des plats salés que sucrés.

Et pourquoi on préfère cette courge aux autres ? Parce que sa peau est comestible, et ça, ça n’a pas de prix. Plus besoin de se prendre le chou (ou la courge) pour éplucher vos cucurbitacées au risque de se couper un doigt voire la main entière. Notre potimarron lui se laisse gentiment couper en morceaux et cuire à l’étouffé, à la vapeur, à l’eau ou encore au four.

La courge spaghetti

La courge spaghetti, comme son nom l’indique, a un aspect très filandreux. De forme ovale et de couleur jaune clair, son poids moyen est de 3 kg.

C’est une courge qui, lorsqu’on gratte sa chair, se transforme en longs filaments. On la mange comme un légume alors que c’est en fait un fruit (comme les tomates) mais attention, sa peau n’est pas comestible.

Comme elle est faible en calories et riche en vitamines, avec 40 kcal aux 100g, n’hésitez pas à remplacer vos pâtes par cette courge qui apportera du fun à vos plats et permettra aux plus réticents de manger des légumes. De plus, son goût discret vous permettra d’être très inventif.

Chez Potimarron, nous préconisons de la cuire environ 40 minutes dans un four à 170°C.

Le butternut

Aussi connu sous le nom de doubeurre, cette courge se distingue grâce à sa forme de cacahuète allongée et à sa couleur sable très pâle. Sa chair est fine avec un bon goût de noisette.

Avec une peau très ferme et coriace il est parfois difficile de l’éplucher. Si vous ne voulez pas y laisser un doigt, nous vous conseillons de la cuire avec la peau, au four et coupée en deux.

Très savoureuse, elle est idéale à déguster en purée, en velouté ou encore en gratin. Bien que la peau du butternut ne soit pas comestible, ses graines le sont. Après les avoir extraites de la courge, rincez- les et passez-les au four. Ainsi, vous pourrez les servir lors de l'apéritif ou dans une salade.

La citrouille

Difficile de parler de citrouille sans mentionner Halloween. Cependant cette courge orange de forme ronde est aussi connue pour peser très lourd. En effet, le record mondial de la plus grande citrouille a été décerné en 2016 à un belge et sa courge de… 1190kg, et si vous avez du mal à visualiser, c’est le poids moyen d’une voiture de ville. C’est lourd, très lourd.

Son pédoncule est assez dur et sa peau extrêmement difficile à éplucher. À cause de sa chair filandreuse, son goût peu présent et sa peau très dure, elle est en fait très peu utilisée en cuisine.

Le potiron

Le potiron est très souvent confondu avec la citrouille de par sa couleur et sa forme. Mais ce qui les différencie vraiment, c’est leur pédoncule. En effet, contrairement à la citrouille, la tige du potiron est large et spongieuse tandis que celle de la citrouille sera plus ferme et courte. Avec une chair tendre et sucrée, le potiron reste peu calorique et énergique avec 20 kcal aux 100g.

Niveau cuisine, on le préfère à la citrouille pour confectionner les fameuses « pumpkin pie » grâce sa chair savoureuse et sucrée. De plus, le potiron sera idéal en velouté ou purée.

Le pâtisson

Le pâtisson a longtemps été oublié dans nos assiettes, il se présente sous différentes couleurs et a une forme de fleur. Contrairement aux autres courges, la saison du pâtisson démarre dès juillet et s’étend jusqu’en novembre. Son goût se rapproche de l’artichaut et il est très faible en calories : 18 aux 100 grammes. De plus, il contient un très bon apport en vitamines et en potassium.

On reconnaît un bon pâtisson par sa chair lisse et non tâchée, préférez les petits aux gros, leur chair sera plus facile à éplucher et bien plus savoureuse.

En cuisine, nous vous conseillons de le préparer farci ou cru en salade.

La courge muscade

La courge musquée (ou muscade) est de couleur foncée et possède une peau très ferme. Sa chair est orange avec un léger goût sucré, elle est donc une source naturelle de bêta-carotène. Comme son nom l’indique, elle a un léger goût musquée et s’associe à merveille avec des pommes de terre dans une purée.

La courge muscade n’est pas comestible cru et sa peau ne se mange pas. De plus, tant qu’elle n’est pas coupée, cette courge peut se conserver plusieurs mois à l’abri de la lumière.

Pour la petite histoire, cette courge originaire d’Amérique du Sud a été importée par le fameux Christophe Colomb.

La buttercup

La courge buttercup est de couleur verte avec une chair orange. Elle tient son nom de son aspect en forme de tasse. Son goût de châtaigne se rapproche fortement du potimarron, elle est lourde et très sucrée. C’est en fait la plus sucrée que vous trouverez parmi les cucurbitacées. Son aspect carré la rend très originale et la différencie des autres courges.

Elle est idéale à manger en soupe ou en purée. N’hésitez pas à l’utiliser pour la réalisation d’une tarte à la citrouille.

La Jack be little

Cette petite courge orange nous vient directement des États-Unis, en France, on peut la trouver sous le nom de pomarine. Avec sa couleur très orangée et son pédoncule bien vert, elle très similaire à la Jack O’Lantern. Cependant la Jack be little n’est pas faite pour être sculptée mais pour être mangée. Comme beaucoup de cucurbitacées, son goût est un savoureux mélange de noix et de châtaignes.

Elle est de taille idéale pour être cuisinée farcie.

Les coloquintes

Les coloquintes, ce sont ces petites courges colorées que vous trouvez en décoration dans les magasins ou dans les maisons lors de l’automne. Elles sont très mignonnes et complètent bien la déco mais n’ont pas vraiment d’autre intérêt. Peu importe la couleur, orange, vert ou blanc, ces petites courges ne sont malheureusement pas comestibles.

Rien ne vous empêche de vous en servir pour faire une composition de citrouilles d’Halloween miniature à mettre sous votre porche le soir du 31.

Enfin, En plus d’être faibles en calories et riches en goût, les courges peuvent se conserver jusqu’à 2 mois dans un endroit sec entre 10 et 20 degrés. De quoi profiter de l’automne pour essayer les cucurbitacés sous toutes les coutures ! 

Ne ratez plus nos dernières recettes, livraisons ou encore nos promos du moment en nous suivant sur les réseaux sociaux !



Ne perdez pas de temps en magasin : faites votre marché depuis votre canapé !

Zéro stock : nous commandons seulement ce qui a été vendu.

Soyons solidaires : vous pouvez arrondir le montant de votre panier au profit d’associations caritatives.

Garantie fraîcheur : si un produit ne vous plaît pas, il est remboursé !