Risotto de champignons au kale

Risotto de champignons au kale

dans Recettes


Cette semaine nous faisons la part belle à un produit frais de saison : le champignon. Ce légume pauvre en calories se prête à de nombreuses associations, et en ces temps de grand froid et d'humidité, j'ai envie de partager avec vous cette recette réalisée un soir de la semaine dernière, qui remonte bien le moral. En l'occurence j'ai utilisé les champignons de Paris bruns (que j'avais reçus 4 jours auparavant et qui semblaient tout juste cueillis!) mais on peut utiliser une autre variété. On peut ne pas mettre de chou kale évidemment, ou rajouter des carottes émincées... Bref à vous de trouver la version qui vous plaît!

Ingrédients

Pour 2 personnes - 20 à 30 minutes de préparation

Chez Potimarron :

150 g de riz arborio

1 échalote

Huile d'olive

1 gousse d'ail

3 ou 4 branches de chou kale

200 g de champignons de Paris

Chez vous :

1 verre de vin blanc (type sauvignon)

1 cube de bouillon de volaille ou de légumes

Parmesan

Sel, poivre

Préparation

On va faire cuire séparément les légumes et le riz dans un premier temps.

Coupez le bout du pied des champignons. Passez-les rapidement sous un filet d'eau courante et séchez-les. Coupez-les en lamelles. Rincez les branches de kale. Retirez la tige et émincez grossièrement les feuilles.

Faites chauffer un filet d'huile dans une poêle. Versez-y les champignons et la gousse d'ail avec la peau, après l'avoir écrasée avec le plat du couteau. Cela va parfumer votre poêlée. Attendez que les champignons commencent à s'assouplir pour ajouter une ou deux pincées de sel (si vous salez tout de suite vos champignons vont rendre toute leur eau). Quand les champignons sont déjà assez fondus, ajoutez les feuilles de kale émincées et mélangez bien pendant quelques minutes. Le kale se cuit un peu comme les épinards. Poivrez en fin de cuisson. Réservez les légumes.

Vous pouvez vous occuper du riz. Si vous avez une sauteuse (poêle à bords hauts) c'est parfait pour ce plat. Préparez environ 1 litre de bouillon avec le cube et de l'eau très chaude. Faites chauffer un bon filet d'huile dans la sauteuse, puis ajoutez l'échalote émincée. Mélangez puis ajoutez le riz et mélangez de nouveau pour le "nacrer" (bien enrober les grains d'huile). Vous allez déglacer la poêle en versant le verre de vin dans la préparation chaude. Biassez le feu (on sera ensuite sur feu moyen). Attendez que cela bout et que le vin soit aborbé pour verser le bouillon chaud progressivement : versez une louche, mélangez sans cesse et quand elle est absorbée, versez une autre louche... Le riz doit toujours être humide mais il ne doit pas flotter dans le liquide, vous me suivez? N'oubliez pas de mélanger sans arrêt afin de cuire le riz uniformément et de l'empêcher d'attacher. C'est le moment où il me faut être honnête et vous avouer que cette étape peut vous paraîter un peu longue et barbante. Mais ça vaut le coup de persévérer, vous allez bientôt pouvoir vous régaler! N'oubliez pas de râper le parmesan (c'est bien meilleur que de l'acheter déjà râpé mais bon, on fait comme on peut).

Goûtez le riz pour voir si c'est cuit. Il ne doit pas craquer sous le dent, mais il n'est pas non plus complètement fondant. Lorsque vous y êtes, ajoutez les légumes (retirer la gousse d'ail) et mélangez bien. Laisser encore une ou deux minutes sur le feu, puis parsemez de la moitié du parmesan râpé. Poivrez. Couvrez la sauteuse, le temps de passer à table. Apportez le plat, découvrez-le et mélangez. Mettez l'autre moitié de parmesan dans un bol, chacun pourra se servir. Mangez immédiatement, le risotto ne vous attend pas et ne sera vraiment pas terrible réchauffé (ou si vous avez une astuce dites-le moi, je suis preneuse!).

NB : cette poêlée de champignons permet aussi de se préparer une belle omelette de légumes, si cette recette de risotto vous paraît trop fastidieuse. Mais au risque de me répéter, ça vaut le coup d'essayer!